Le relèvement d’un nom illustre en déshérence

 

 

Il n’est pas rare que le nom prestigieux de l’un de vos aïeux ait disparu au fil du temps.

 

La Loi française vous permet de « relever un nom en déshérence » afin qu’il ne tombe pas dans l’oubli et ne disparaisse pas des registres de l’état civil et de l’Histoire de France. Vous pouvez demander à reprendre le patronyme d’un ascendant jusqu’au 4e degré, c’est à dire jusqu’au nom de votre arrière-arrière-grand-mère.

 

La recherche est très technique et le dossier que vous devez présenter doit être très complet et très soigné puisqu’il vous appartient prouver que la branche dont vous souhaitez relever le patronyme est éteinte et qu’il ne reste aucun descendant susceptible de porter ce nom de famille que vous revendiquez.

Ces recherches peuvent devoir remonter jusqu’au début du 18e siècle ! Voire avant !

 

Lorsque vous me confiez votre dossier, je sais constituer le recueil de pièces qui vous garantit que votre demande sera acceptée. Tous les dossiers que j’ai traités et qui ont été présentés au Bureau des Affaires Civiles et du Sceau ont reçu un avis favorable et ont été suivis d’un décret de changement de nom. Depuis dix ans, ce sont plus de trente familles qui ont pu relever le nom perdu de leur ancêtre grâce à mes travaux.

 

Particulièrement expérimentée pour ces demandes, puisque j’effectue ce type de recherche depuis plus de vingt ans, très familière des problématiques de changement de nom, je saurai évaluer les forces et les faiblesses de votre demande, ses chances d’aboutir et vous proposer la démarche la plus cohérente pour que vous obteniez satisfaction.

 

Chaque année, de nombreux avocats reconnaissent mes compétences et me consultent pour avis sur des dossiers de noms en déshérence.